logo Ma granite
Accueil

Présentation

Un nouveau projet pour les deux scènes nationales

Dans un contexte de rapprochement des régions et d’extension des agglomérations, les tutelles publiques ont décidé de réunir Ma scène nationale - Pays de Montbéliard et le Granit, scène nationale à Belfort en nommant un unique directeur, Yannick Marzin, en novembre 2017.


Yannick Marzin est à la tête de MA scène nationale depuis 2011. MA scène nationale est le résultat de la fusion de quatre scènes du Pays de Montbéliard ayant chacune un marqueur fort : Ars numerica orienté vers le numérique, l’Arche (Béthoncourt) vers la programmation jeune public, la Mals (Sochaux) vers le théâtre, l’Allan pour la musique... Au-delà de la programmation très contemporaine et internationale, un ambitieux programme éducatif et participatif est développé par la Plateforme créative. Le soutien à la création forme un autre axe important d’activités par l’organisation de résidences et la présence d’équipes artistiques complices.

Le Granit, scène nationale de Belfort, est un lieu de diffusion et de production de spectacles d'envergure internationale. Avec une programmation pluridisciplinaire, le Granit propose plus de 50 spectacles par saison avec du théâtre, de la musique, de la danse, du cirque, mais aussi des lectures, des rencontres et des concerts sandwichs en entrée libre. De grands noms de la création théâtrale ont marqué l’histoire du Granit comme par exemple Jean-Luc Lagarce, Ezechiel Garcia-Romeu, Ludovic Lagarde qui ont tous été artistes associés à la scène nationale de Belfort. La programmation se décline dans 3 espaces situés au cœur de Belfort, le théâtre du Granit, la Coopérative et la Maison du peuple. Le Granit possède également une galerie d'expositions d'art contemporain et présente 4 à 5 expositions par an.

 

 

Scènes nationales : un label, des missions, un réseau

Ce réseau dédié à la création contemporaine représente 71 Scènes nationales, réparties sur l’ensemble des régions métropolitaines, ainsi qu’en outre-mer. Elles sont implantées principalement dans des villes ou des agglomérations de taille moyenne, au cœur d’agglomérations de 50000 à 200000 habitants. Elles sont financées par leur ministère de tutelle, le ministère de la Culture, et par les collectivités territoriales : villes, communau- tés de communes, départements, régions.

Dotées de moyens et d’outils de production, elles accompagnent des projets artistiques, des artistes dans leurs recherches et leurs créations. Elles soutiennent activement la diffusion dans les réseaux de spectacle, contribuant ainsi au renouvellement des esthétiques, des langages et des talents sur la scène française, européenne et internationale. Elles sont l’un des premiers pôles pour la mise en œuvre d’actions de sensibilisation et de médiation pour l’accès de tous aux œuvres et à la culture.

L’EFFET SCÈNES

Cette année, l’association des Scènes nationales propose l’Effet scènes, qui réunit autour d’un temps fort les Scènes nationales adhérentes à l’Association du même nom.

Cet événement témoigne durant un mois de leur engagement sans faille auprès des artistes de toutes les disciplines du spectacle vivant jusqu’aux arts visuels, cinéma et arts plastiques.

En additionnant l’ensemble des actions de chacune des Scènes, on mesure l’importance du travail effectué par ce réseau, qui s’affirme comme structurant pour la création en France  et indispensable pour l’accès aux œuvres par la multiplication des actions de sensibilisation en direction de la population.